Plus d'infos Fermer

link.png Rapport de la Cour des Comptes sur l'état et la compétitivité du transport aérien

La FNAM prend acte de la "nécessité de l'état concernant le transport aérien français" affirmée par le Rapport de la Cour des Comptes.

La FNAM reste perplexe sur les remèdes proposés qui ne sont pas à la hauteur des enjeux économiques et d'emplois.


La FNAM déplore la folie des taxes de la puissance publique que relève la Cour des Comptes. Pourtant, celle-ci ne recommande pas de mesures visant à un allègement significatif des taxes ou charges spécifiques qui asphyxient le transport aérien français comme la taxe de solidarité, payée majoritairement par les compagnies françaises, les coûts de sureté supportés à 100% par les compagnies aériennes et leurs clients.

© FNAM 2012-2018 Tous droits réservés