Plus d'infos Fermer

Rôle et pertinence du mode aérien •

Le transport aérien contribue au développement économique du pays, répond aux besoins de la société et participe pleinement au rayonnement international de la France. La France occupe une place importante dans le transport aérien mondial : en 2006, 118 millions de passagers ont été transportés de et vers la France, soit 6% des passagers transportés dans le monde. La France se place d'ailleurs parmi les leaders mondiaux du secteur aéronautique, avec de grands groupes internationaux de transport, de construction aéronautique et d'équipementiers.

Au-delà des frontières, c'est aussi le moyen de transport qui permet le désenclavement des pays en voie de développement, et le développement de leurs échanges économiques et touristiques, culturels et éducatifs.

Les fonctions du transport aérien

Le secteur du transport aérien occupe une place importante dans la vie de la société car il répond à ses besoins en terme de :

   Développement économique    Facilitation des libertés individuelles    Intégration géopolitique    Cohésion du territoire

Le transport aérien : moteur du développement économique

Le transport aérien répond aux besoins d'échanges commerciaux. Dans une économie dématérialisée par les nouveaux moyens de communication et globalisée par le libre échange, il est le mode de transport le plus adapté pour relier les individus entre eux. L'offre globale de transport aérien permet de concrétiser les contacts pris et les échanges conclus sur Internet ou par téléphone. Un passager aérien sur deux voyage pour des raisons professionnelles.

Au-delà du transport des voyageurs, le transport aérien est aussi un acteur économique majeur de développement pour un pays

Le transport aérien : facilitateur de l'exercice des libertés individuelles

Le transport aérien est l'instrument privilégié d'une époque où s'ouvrent les frontières, où se multiplient et s'accélèrent les échanges de cultures. La démocratisation de ce mode de transport et l'évolution des sociétés fait de plus en plus entrer l'avion dans les modes de vie privées. Il représente une part croissante du budget des ménages. La part du budget des ménages consacrée à l'aérien représentait en 2005 6,4% de leur budget transports (en évolution de %2B6,9%), le budget transports comptant pour 15% de leur budget total.

35 % des français de plus de 15 ans qui ont effectué des voyages pour motif personnel vers des destinations européennes ont pris l'avion. Ce pourcentage s'élève à 89,7% pour les destinations extra-européennes. Les motifs de voyage personnels en avion sont :- Principalement le tourisme, qui est le premier motif de voyages personnels. Le transport aérien permet de voyager plus loin. La démocratisation du transport aérien permet à un nombre croissant de touristes de réduire le temps passé dans les transports et de profiter pleinement de leur temps de vacances sur place.- Les voyages pour motif familaux (ou amicaux). En effet, un nombre de plus en plus important  de voyageurs prend l'avion pour rejoindre leur famille. Ce phénomène est particulièrement perceptible avec le nombre croissant de familles éclatées ou recomposées. Le transport aérien accompagne également les flux migratoires et les retours périodiques vers les pays d'origine.- D'autres voyageurs utilisent l'avion pour allez faire leurs études : plus d'un million d'étudiants ont bénéficié du programme Erasmus depuis sa création en 1987.- Les français travaillant à l'étranger représentent aussi une part importante des voyageurs. Le nombre de ressortissants français inscrits sur les registres des ambassades et consulats à l'étranger au 31 décembre 2006 s'élevait à 1.374.000, soit une augmentation de 8,3 % par rapport au 31 décembre 2005. (Source : MAE).

Le transport aérien : un instrument au service de l'intégration géopolitique

Le transport aérien répond aux besoins d'intégration des territoires car il permet la mobilité et les échanges. Il est bien un facteur majeur d'intégration géopolitique. L'Union Européenne, qui compte 27 Etats membres, ne pourrait pas se développer sans un mode de transport rapide sur de grandes distances. Le transport aérien est un vecteur essentiel de l'intégration européenne car il contribue à la mobilité des européens, et il relie les centres de décision entre eux.Il est tout particulièrement indispensable dans l'espace économique, politique et citoyen européen élargi, où la distance moyenne entre Bruxelles et les capitales est de plus de 1.100 kilomètres. Par ailleurs, 7,5 millions d'emplois européens dépendent directement ou indirectement de ce secteur d'activité.

Ce rôle clé d'intégration concerne également les pays en voie de développement. En établissant un lien entre ces pays et les pays industrialisés, le transport aérien contribue à les faire participer à l'économie internationale. Il permet de les intégrer dans les flux de marchandises et d'information en leur facilitant l'accès aux marchés éloignés. Il efface les contraintes physiques de leur géographie.

Le transport aérien : garant de la cohésion du territoire

Le transport aérien est un instrument d'aménagement et de désenclavement du territoire. Il établit des connexions entre les régions ou les relie aux destinations européennes et internationales. Ces connexions sont un atout pour les collectivités territoriales. Elles sont aussi indispensables pour une politique plus globale d'aménagement du territoire, notamment en appui aux pôles de compétitivité. Un aéroport bien desservi garantit une forte création de richesses pour un territoire. Les entreprises qui s'installent dans son périmètre forment un tissu économique dense, générateur de valeur ajoutée et d'emplois pour l'économie locale, car les liaisons aériennes renforcent l'attractivité du territoire très au-delà du périmètre de l'aéroport.
 
© FNAM 2012-2017 Tous droits réservés