Plus d'infos Fermer

Grève des contrôleurs aériens français •

Paris, le 7 avril 2015
 
Grève des contrôleurs aériens français
 
La FNAM, principale organisation du transport aérien français,
condamne fermement le mouvement de grève des contrôleurs aériens SNCTA
du 8 au 10 avril 2015
 
Deux autres préavis ont également été posés :
les 16, 17, 18 avril 2015 ainsi que le 30 avril, le 1er mai et le 2 mai 2015
 
 
La Fnam, représentant plus de 95% du transport aérien français, condamne avec la plus grande fermeté ce nouvel appel à la grève lancé par le SNCTA (Syndicat National des Contrôleurs de Trafic Aérien) pour les journées du 8 et 9 avril 2015.
 
Ce nouveau mouvement social entraînera de nombreuses perturbations avec retards et annulations de vols et viendra pénaliser essentiellement les clients des compagnies aériennes basées en France et leurs sous-traitants.
 
Par ailleurs, 2 autres préavis du SNCTA ont été posés pour les 16, 17, 18 avril ainsi que pour le 30 avril, le 1er mai et le 2 mai 2015 : huit jours de grève sont ainsi prévus sur avril et mai 2015, mois de grands week-ends et de vacances scolaires.
 
Si cette grève est maintenue, elle portera, une fois de plus, un gros préjudice aux entreprises françaises, et à elles seules, alors même que, dans un contexte de concurrence exacerbée pas toujours loyale, elles se battent pour maintenir et pérenniser l’emploi ainsi que pour reconquérir leurs clients.
Comme on le sait, le transport aérien français a historiquement toujours été un levier important pour l’économie de notre pays, mais sa part de marché ne cesse de se dégrader : -1 point par an depuis 12 ans, -1,8 point en 2014.
Ce dernier subit depuis 13 ans, un déficit de compétitivité du fait de prélèvements fiscaux et sociaux lourds qui contribuent à asphyxier économiquement le secteur :
  • application de la taxe Chirac au seul secteur aérien,
  • hausse de la TVA sur le domestique de 5,5% à 7% puis à 10% en 2014,
  • des redevances aéroportuaires en constante augmentation,
  • des coûts de sureté supportés à 100% par les compagnies aériennes et leurs clients.
Pour mémoire :
  • en 2013 grève des contrôleurs aériens français en juin puis en octobre. 
  • en 2014 grève des contrôleurs aériens français en janvier et en juin.
 
A propos de la FNAM :
Principale organisation professionnelle du secteur aérien, la FNAM* représente plus de 95% du secteur du transport aérien français (Aigle Azur, Air Caraïbes, Le Groupe Air France, Corsair International, XL Airways) soit plus de 100 000 emplois dont 72 000 emplois dans les compagnies aériennes et 30 000 dans l’assistance en escale et gestionnaire d’aéroports.
Au travers de 8 groupements professionnels, elle représente plus de 370 entreprises et fédère 9 métiers : le transport de passagers et l’aviation d’affaires, le taxi aérien, le transport par hélicoptères, le transport de fret, la maintenance aéronautique, les services aéroportuaires, le travail aérien, les écoles de formation. 80% de la flotte et des activités du secteur sont représentés au sein de la FNAM. 
www.fnam.fr

Contacts presse 
exPRession – Perrine Hauet-Fontaine - Tél : 01 58 01 01 30 - Mail : fnam.press@expression-rp.com
FNAM – Brigitte Barrand, Directrice de la communication FNAM - Tél : 06 08 71 82 59 - Mail : bbarrand@fnam.fr

Télécharger le communiqué de presse ici (PDF)
© FNAM 2012-2021 Tous droits réservés