Plus d'infos Fermer

Impact de la grève des contrôleurs aériens sur le transport aérien français •

Paris, le 10 avril 2015
 
Grève des contrôleurs aériens français du 8 au 10 avril 2015
 
 
Une perte de recette supérieure à 20 millions d’euros 
pour  le transport aérien français avec
environ 1 300* vols annulés
 
 
La FNAM, représentant plus de 95% du transport aérien français, qui a condamné avec la plus grande fermeté la grève lancée par le SNCTA (Syndicat National des Contrôleurs de Trafic Aérien) les 8 et 9 avril 2015, tire les conséquences de ce mouvement social fortement pénalisant pour les compagnies aériennes français.
 
Au total, ce sont environ plus de 1 300* vols qui ont été annulés, ce qui a engendré une perte  de recette supérieure à  20 millions d’euros*  pour les compagnies françaises. 
 
La FNAM rappelle que les vols courts et moyens courriers constituent une part significative de l’activité totale des compagnies aériennes françaises qui, pour l’essentiel, restent en perte d’exploitation.
 
Certaines compagnies membres de la FNAM ont perdu plus de 60% de leur chiffre d’affaires, les seules économies ayant porté sur le carburant des vols annulés. Les effets induits sur la marge sont donc désastreux pour les compagnies aériennes françaises
et l’aviation d’affaires  tout comme les impacts sur les aéroports.
 
Ces 2 journées de grève ayant eu lieu lors d’une semaine de 4 jours, la semaine entière a été pénalisée avec des effets en amont et en aval sur les compagnies et donc sur leurs clients directement.
 
La FNAM met en garde contre les effets catastrophiques qui pourraient toucher les compagnies aériennes françaises si les autres préavis de grève des contrôleurs aériens se confirmaient. Pour rappel, deux autres préavis ont également été posés : les 16, 17, 18 avril 2015 ainsi que le 30 avril, le 1er mai et le 2 mai 2015.
 
Pour mémoire :
  • en 2013 grève des contrôleurs aériens français en juin puis en octobre. 
  • en 2014 grève des contrôleurs aériens français en janvier et en juin.
 
*Ces chiffres sont des ordres de grandeur basés sur des estimations compagnies.
 
 
A propos de la FNAM :
Principale organisation professionnelle du secteur aérien, la FNAM* représente plus de 95% du secteur du transport aérien français (Aigle Azur, Air Caraïbes, Le Groupe Air France, Corsair International, XL Airways) soit plus de 100 000 emplois dont 72 000 emplois dans les compagnies aériennes et 30 000 dans l’assistance en escale et gestionnaire d’aéroports.
Au travers de 8 groupements professionnels, elle représente plus de 370 entreprises et fédère 9 métiers : le transport de passagers et l’aviation d’affaires, le taxi aérien, le transport par hélicoptères, le transport de fret, la maintenance aéronautique, les services aéroportuaires, le travail aérien, les écoles de formation. 80% de la flotte et des activités du secteur sont représentés au sein de la FNAM. 
www.fnam.fr


Contacts presse 
exPRession – Perrine Hauet-Fontaine - Tél : 01 58 01 01 30 - Mail : fnam.press@expression-rp.com
FNAM – Brigitte Barrand, Directrice de la communication FNAM - Tél : 06 08 71 82 59 - Mail : bbarrand@fnam.fr

Télécharger le communiqué de presse au format PDF
© FNAM 2012-2021 Tous droits réservés