Plus d'infos Fermer

Rendons ses ailes à l'aéroport d'Orly •

Position CSAE / FNAM : Demande de réouverture de l’Aéroport d’Orly avant l’été 2020

La Chambre Syndicale et l’Assistance en Escale (CSAE*), représentant 20 000 emplois, est pleinement solidaire des dirigeants des compagnies aériennes de l’Aéroport d’Orly dans leur demande de réouverture de cet aéroport avant l’été 2020

La CSAE*, membre de la FNAM**, ne peut imaginer que le deuxième aéroport de France puisse rester fermé pendant toute la période d’été alors qu’il nourrit de nombreuses entreprises qui y sont basées.

Les surcoûts pour tous les opérateurs d’Orly d’un transfert vers Paris Charles de Gaulle limiteraient d’autant leur activité et augmenteraient le prix des billets d’avion, avec un impact direct sur le maintien de l’emploi dans le Val de Marne, et interdiraient aussi à de nombreuses familles de revoir leurs proches hors de France, avec la raréfaction des vols et la hausse du prix des billets.

La CSAE insiste sur l’importance et l’urgence d’une prise de position favorable à la réouverture d’Orly au plus tard fin juin, pour permettre une commercialisation prochaine des vols et la préparation de la reprise dans les meilleures conditions sanitaires, sociales et économiques.

Nous comprenons les enjeux économiques pour les gestionnaires d’infrastructure à concentrer l’ensemble de l’activité aéroportuaire sur un seul site, mais sachant que les services techniques (contrôle aérien, sécurité incendie, sûreté…) restent mobilisés sur la plateforme d’Orly pour assurer les vols sanitaires, il nous semble important de permettre à l’ensemble des acteurs économiques d’y reprendre leur activité, et ainsi éviter de prolonger l’attrition.

Le chômage partiel ne pourra pas suffire à faire face à un arrêt total de l’activité de 6 mois ou plus, et l’impact économique direct et indirect serait alors majeur pour tous les personnels et les acteurs économiques de l’aéroport et de la région.

Télécharger le communiqué

© FNAM 2012-2020 Tous droits réservés